Actualités Argent

La Chambre de commerce célèbre les réussites du « Matane inc. » 0

Par Brigitte Dubé

Près de 300 personnes se sont réunies samedi, au Riôtel Matane, pour célébrer les réussites des entreprises de la région de Matane. Bien présents, les représentants de la relève n'ont pas voulu manquer cette occasion d'exprimer leur volonté de prendre leur place dans la communauté d'affaires.

Cet équilibre souhaité entre la relève et l'expérience a pris tout son sens avec la remise du prix Hommage à un bâtisseur à l'entrepreneur Paul Gauthier, qui a notamment fondé Les Grues PG (photo en première page). Il a été visionnaire en misant sur les grandes opportunités du Grand Nord québécois. En effet, il a réussi à sortir du lot avec ses maisons préfabriquées expédiées par bateau. Sa plus grande réussite a été d'intéresser puis d'intégrer ses deux enfants Charles-Éric (Construction CEG) et Isabelle (Concept Mat) dans l'entreprise familiale. Ces derniers ont conquis la salle avec un vibrant hommage. « Quand t'as une belle relève, t'es heureux en cr.! » a réagi cet entrepreneur que ses enfants décrivent comme un homme de famille, vaillant et bon vivant.

Arseno brille

L'entreprise Arseno a brillé dans ce Gala en remportant les titres Entreprise de l'année, Qualité de vie au travail et Formation en entreprise. Guy Arsenault et Nicole Lagacé étant absents, c'est le fondateur de l'entreprise, Alban Arsenault qui est venu chercher les prix. Encore une preuve de la force de la relève à Matane. M. Arsenault y est allé d'une anecdote qui résume bien la renommée d'Arseno : « Nicole, ma belle-fille, m'a raconté qu'une fois, en marchant sur la Grande Allée à Québec, elle a compté cinq personnes qui portaient des vêtements fabriqués chez Arseno », a-t-il signalé.

Les autres entreprises honorées ont été La Ferme du Littoral de Baie-des-Sables (Agriculture - produits agricoles), le Dépanneur du Lac (Qualité du service à la clientèle), Riôtel Matane (Promotion et marketing), La Co.Mode Verte (Développement durable), Ventilation du Phare (Relève entrepreneuriale) et Matane Motosport (Implication sociale). Opti-Neige a remporté pour la quatrième fois le titre d'Événement de l'année alors que le Festival Éole en musique a décroché le prix Coup de cœur, voté en direct par texto.

Décor branché et participants moustachus

Arborant la moustache (en appui à la campagne de financement Movember pour la recherche sur le cancer de la prostate), le président d'honneur du Gala et directeur général de la Caisse populaire Desjardins de Matane, Martin Desrosiers, a lancé le bal sous le signe de l'humour. Plus sérieusement, il a fait remarquer qu'il existe bel et bien un « Matane inc. » et qu'il voyait un brillant avenir pour Matane si tout le monde travaille dans le même sens.

Plus tard dans cette soirée animée par Paul Massicotte, les convives ont été invités à porter eux aussi la moustache, une petite idée créant le plus bel effet, surtout avec les femmes.

Rendez-vous dans deux ans pour le 100e anniversaire

Heureux de voir tous ces participants pour un retour du Gala après trois ans d'absence, le président de la Chambre de commerce, Richard Godbout, s'est dit soulagé de voir que les gens croient en la relance de l'organisme. « Mais, a-t-il ajouté, cette réussite n'est pas une fin en soi. C'est plutôt un tremplin. Le plus gros du travail est devant nous. La Chambre de commerce va survivre grâce à cette relève que nous voyons ici. Mais, nous avons besoin de toutes nos forces, de toutes nos expériences. Les retraités par exemple, pourraient devenir des " coachs de vie " pour les plus jeunes. »

Par ailleurs, observe-t-il, le Gala devra être repensé. « Il faudra modifier les catégories pour donner plus de chances aux entreprises d'être reconnues. » M. Godbout a donné rendez-vous dans deux ans pour un gala qui célébrera les 100 ans de la Chambre de commerce.

Enfin, le président a souligné le travail assidu de Guy Lemieux, d'Hélène Gagné et d'André Gobeil, parmi les plus importants artisans de la « résurrection » de la Chambre de commerce. Celle-ci est due aussi à la participation de plusieurs bénévoles.